Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Mauges en Anjou

Entrez sans crainte même s'il m'arrive de crier mon indignation !

Le château de Callian (83) ... le Tanneron, l’Estérel,

Perché sur une colline du Haut-Var, le château surplombe majestueusement le village pittoresque de Callian. De ses tours, une belle vue sur la plaine, le massif de Tanneron, de l’Estérel et le début des Maures s’offre à vous.

Le château s'inscrit dans une histoire séculaire, jalonnée d'une multitudes de seigneurs. Une histoire qui débute avec un certain Ugo, prince de Callian, seigneur de la région vers 1038. En 1249, Callian figure comme castrum, siège d'une importante seigneurie. Les tours nord-est et sud-est sont datées des XIIe & XIIIe siècles. En 1391, Callian est incendié par Raymond de Turenne au cours de la guerre de succession entre les Duras et la Maison d'Anjou.
La famille de Grasse, présente sur ces terres de 1374 jusqu'à 1645, donnera au château sa physionomie actuelle. En 1510, Louis Antoine de Grasse construit sa façade sud-est dans un style Renaissance provençale. En 1585 Joseph de Rafélis acquiert également une partie des terres de Callian. Puis en 1679 le château passe partiellement aux mains  de la famille de Lyle Taulane, Gabrielle de Rafélis  épousant Antoine de Lyle. L'autre moitié  reste au frère de Gabrielle, Jean de Rafélis de Broves.
En 1751, Marie Gabrielle, fille de Jean de Rafélis de Broves, vend la partie nord-est  du château à la ville de Callian, la communauté villageoise y construira une mairie. Fin 1792, Joseph-Ignace de Lyle Tazulane doit quitter le château de Callian, qui est pillé peu après, et incendié. En 1873, les ruines abandonnées de la partie Lyle Taulane passent par mariage à la famille de Jerphanion. Les lieux ne sont toutefois plus habités et annoncent la transformation future de ces ruines en carrière de pierres et en terrain de jeux pour les enfants.
Au début du XXe siècle, tous les murs du château  tiennent encore debout. Mais après le 1ère guerre mondiale, une partie du mur ouest s'effondrera.

120228_callian-0.jpg

Henry Brifaut né à Bruxelles, découvre en 1958 les ruines du château, abandonnées depuis près de 170 ans. En 1966, il achète le château de Callian et à l'âge de 61 ans, il relève le pari de reconstruire la demeure. Après une dizaine d'années de travail, l'édifice retrouvera son allure d'antan ...

120228_callian-1.jpg

120228_callian-2.jpg

120228_callian-3.jpg

120228_callian-4.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernard 05/03/2012 13:06


Bonjour Claude, encore une belle visite. La restauration des vieilles pièrres est importante pour que les générations à venir aient encore des traces de notre histoire. Et dans ce cas, la
localisation fait rêver....


Bonne journée

philae 01/03/2012 02:58


superbe chateau j'aime merci pour la belle découverte

fabymary POPPINS 29/02/2012 07:42


c'est une magnifique promenade j'adore les chateaux, bises

daphne44 28/02/2012 19:02


Il méritait bien une restauration , il est magnifique , merci pour le partage


 bonne soirée